Appui au Festival Western de St-Tite

Publié le 7 juin 2018

Communiqué de presse

Diffusion immédiate

 

 

 

Objet : Appui au Festival Western de St-Tite et à ses partenaires

 

 

St-Tite, le mardi 1 mai 2018 – Réagissant aux différents événements en liens avec le Festival Western de St-Tite, la Chambre de commerce de Mékinac désire apporter tout son soutien à l’organisation du Festival et souhaite réitérer toute l’importance en retombées économiques que génère cet événement pour l’ensemble de la région de la Mauricie et du Québec.

 

Tout comme le Regroupement des Chambres de commerce de la Mauricie, nous sommes persuadés que l’équipe derrière les rodéos de St-Tite est consciencieuse du bien-être animal et qu’il continuera de respecter les lois une fois le rapport du comité consultatif publié et ce,  en continuant à appliquer les meilleurs pratiques de l’industrie.  D’ailleurs, le Festival a de nouveau remporté la première place du meilleur rodéo extérieur en Amérique du Nord et ce, pour une 19e année consécutive.

 

Sachez que le Festival Western de St-Tite est bien plus qu’un « Rodéo ».  En effet, les festivaliers bénéficient d’un espace famille, de planchers de danse, de scènes musicales, donc certaines sont gratuites, en plus de profiter d’une ambiance unique sur le site.

 

Les répercussions positives du Festival sont nombreuses pour notre milieu.  En voici quelques exemples :

 

Durant les 10 jours de festivités, plus d’une dizaine d’organismes profitent de l’ampleur de l’événement pour y amasser plusieurs milliers de dollars afin de soutenir leurs projets spéciaux.

 

Par exemple, le Carrefour emploi Mékinac peut ainsi répondre aux exigences du programme Place aux jeunes en région, en investissant un montant d’argent provenant du milieu.  Au club de patinage de vitesse, l’argent amassé par les bénévoles financent l’achat d’équipement de protection et réduit la facture des parents.

À la Séjournelle, organisme d’aide et d’hébergement qui vient en aide aux femmes et enfants victimes de violence, la somme amassée a permis à cette dernière de financer un poste d’intervenant jeunesse.  « Les dons recueillis ont permis à notre organisation d’entreprendre des travaux de réparation essentiels pour assurer la qualité de vie des femmes et des enfants en hébergement.  Notre partenariat avec l’équipe du Festival western de St-Tite contribue à faire la différence », mentionnait la présidente de la Fondation La Séjournelle, madame Claudiane Gélinas.

 

Du coté de la Polyvalente Paul-Le jeune, la location d’espaces de camping, durant l’événement, défraie, entre autres, le coût du transport scolaire après les heures de classe.  Les jeunes qui désirent ainsi s’impliquer dans les activités parascolaires et les sports peuvent donc retourner gratuitement dans leur municipalité respective.  De plus, madame Isabelle Soumis mentionnait que l’argent avait servi aussi à aménager un laboratoire mobile de 20 portables.  Les professeurs peuvent donc développer des projets spéciaux avec leurs élèves.

 

Les exemples comme celles-ci sont nombreuses sur notre territoire.  Ce qu’il faut en retenir, c’est que tout cet argent amassé est redistribué dans le milieu et évite de solliciter encore les programmes gouvernementaux, les parents et la société même.  L’apport du Festival a donc des visages et des noms, celui d’une communauté.

 

Cessons le débat et attendons le rapport du comité consultatif mise en place par le MAPAQ.  Attendons ensuite de voir l’interprétation qui sera faite de la loi et ensuite, encourageons le Festival à appliquer, tel qu’ils le font déjà, la réglementation en vigueur.

 

La Chambre de commerce de Mékinac désire donc apporter tout son soutien à l’organisation, qui offre aux amateurs un produit d’appel reconnu à travers le monde et primé à plusieurs occasions.

 

 

Partagez!
Scroll Up